Nous venons de rentrer d’une semaine sur la Costa Brava. Cette année, nos vacances ont été sous le signe de l’Espagne. Les criques, la mer Méditerranée, le jamón… nous avons passé une semaine à vadrouiller d’un bout à l’autre de la côte, pour découvrir des endroits sublimes. Si vous avez envie de plage et d’aventure, j’espère que cet itinéraire vous inspirera.

Pals

Cette petite ville est connue pour être un des plus beaux villages de la Costa Brava. Le centre de Pals est un bijou médiéval dont le charme vaut le détour. Il faut absolument s’y arrêter pour se promener à l’intérieur de ce centre historique perché en haut d’une colline. L’expérience est relaxante et le lieu idéal pour prendre plein de photos pour son Instagram ! Vous pourrez vous prélasser sur une terrace pour un déjeuner ou une glace, déambuler dans les ruelles de la cité pour faire quelques emplettes ou simplement visiter les sites touristiques.

Pals se situe au bord de l’eau. Bien que très populaire, la platja de Pals ne perd pas de son charme à condition de s’éloigner de la plage principale. Je vous recommande donc de prendre le chemin qui se trouve sur la droite pour arriver sur une plage bien plus belle et pleine de charme, certes toujours aussi bondée et visiblement très appréciée des naturistes – ne soyez pas choqué, tout le monde est nu comme un verre 😉 – mais sincèrement m-a-g-n-i-f-i-q-u-e et plus intimiste et sauvage.

Llafranc

En conduisant le long de la côte à la recherche d’un endroit reculé et paisible, nous nous sommes retrouvés dans un des quartiers prestigieux de Llafranc. Des sublimes villas font face à la mer et, perchées sur les hauteurs de la ville, permettent aux plus privilégiés de contempler une vue panoramique digne de ce nom. À pied, plusieurs sentiers rejoignent la mer et c’est alors que vous trouverez le spot idéal pour se baigner en toute tranquillité.

Cadaqués

On ne pouvait pas être sur la Costa Brava sans passer par la case Cadaqués. Cette ville est plus connue pour avoir été le refuge du grand Mr Salvador Dalí. Aujourd’hui, je comprends bien qu’il ne doit pas être le seul à avoir succombé à son charme ! Le décor sur place m’a fait penser à tout ce que j’ai bien pu voir jusque-là de la Grèce. Des ports, un paysage vallonné, de la chaux blanche qui recouvre les façades, des murs en pierres et des touristes qui animent la ville, l’ambiance de Cadaqués est à ne pas manquer ! C’est aussi l’occasion d’aller visiter la Casa de Dalí. ATTENTION, la ville, particulièrement en haute saison, est un endroit très touristique. Si vous souhaitez entrer dans la maison, il est impératif de réserver vos places en avance. Néanmoins, pour les plus malchanceux qui auront oublié de prendre leurs billets, il est quand même possible de visiter les jardins de l’artiste où quelques-unes de ses oeuvres sont exposées. C’est tout de même un joli lot de consolation !

Sant Aniol

Cette fois-ci, nous avons quitté la côte pour partir dans les terres et changer de paysage et d’activité. La région offre un dépaysement total au milieu d’un environnement montagneux et dense. Ce lieu est très prisé par les « outdoor enthusiast ». Autrement dit, escalade, canoë, rafting, canyoning… le lieu est idéal pour les amateurs d’activité en plein air. Il ne faut pas oublier que je suis enceinte de 6 mois, donc pour nous, pas de sensations fortes. Néanmoins, je suis toujours dynamique et je continue de faire du sport, ce qui nous a permis de faire cette randonnée et ce, même sous cette chaleur écrasante. Une bouteille d’eau, un rythme moins soutenu et quelques baignades m’ont permis d’atteindre l’arrivée et de refaire le chemin inverse jusqu’à atteindre la voiture.

Avant de débuter cette marche, sachez que des parking gratuits sont disponibles. Sant Aniol est un parcours de randonnée de 5h environ (2h30 aller – 2h30 retour sans compter les petits arrêts) qui longe une rivière. Vous aurez donc compris, tout au long de la rando, des piscines naturelles sont formées dans la roche, des bassins où l’eau est très souvent fraiche mais idéale par une température extérieure qui avoisinait les 38º. Nous étions bien content ! Nous avons fait des arrêts à divers endroits, tous plus beaux les uns que les autres. Je recommande vivement cette activité spécialement aux les amateurs de randonnées !!!!! Je pense que les photos parleront d’elles-mêmes.

Tamaríu

Cet endroit m’a fait penser aux charmes de l’Italie. Tamaríu est une ville portuaire, très très très bondée. Pas question de se mélanger à la foule de touriste. En arrivant sur la plage centrale, nous sommes partis sur la droite en longeant le sentier qui rejoint Pals en l’espace de 3h30 environ. Après 10 minutes de marche et quelques pauses photos, il y avait déjà énormément de spots qui nous tendaient les bras. Sans trop d’efforts et sans marcher des kilomètres, nous avons donc étendu nos serviettes sur une plateforme rocheuse que nous n’avons pas quitté de la journée. Prévoyez masques, tubas, méduses, pique-nique et eau pour être certain de passer une journée idyllique.

Estartit

Nous sommes allés faire du snorkling, soi-disant dans un des endroits les plus beaux de l’Espagne ! Autrement dit dans l’archipel des iles Medes, situé à quelques kilomètres au large d’Estartit. Une demie-heure suffit à atteindre l’archipel. Nous avons loué un bateau, 155€ (essence incluse) pour 5h. Les commentaires que j’ai lu sur ce lieu sont assez mitigés. Si certains ont été déçus par les abysses dépourvus de poissons, le décor et la petite faune n’en restent pas moins époustouflants. Pour ceux qui sont moins adeptes de la plongée, le moment en bateau lui-même, avec quelques bières et un bon goûter reste un moment plaisant !! Alors profitez de vos vacances et ne manquez pas ce spot !!

Barcelone

Changement de décor. Durant notre séjour, nous avons déserté les plages de rêve et les paysages verdoyants, pour faire une escale à Barcelone. Je peux vous dire avec certitude, qu’une journée dans cette grande ville, c’est comme si nous n’y avions pas été ! Non seulement notre organisation était médiocre mais en plus, fallait-il savoir que les visites, telles qu’elles soient, sont payantes et se réservent à l’avance ?! La Familia Sagrada tout comme le parc Güel sont des sites tellement prisés qu’à notre arrivée nous n’avons pas pu entrer. Par conséquent, cette journée, nous a mis l’eau à la bouche et nous a tous soumis à une bonne dose de frustration. Une journée est suffisant pour donner envie d’y revenir mais pas assez pour profiter de tout ce qu’elle a à offrir. Cependant, nous avons déambulé dans les rues de la ville, dégusté quelques tapas, descendus – ou monter – les célèbres Ramblas et fait un peu de shopping où j’ai eu la joie de découvrir la marque de lingerie Oysho que je ne connaissais pas jusque là !

**Carcassonne

Pour ceux qui voyageront en voiture, si vous passez par Carcassonne, je vous recommande de vous y arrêter. Là aussi, vous aurez le plaisir de découvrir une ville médiévale, authentique où le charme agit sur nous dans l’instant où l’on dépose un pied dans ce village. Pour être plus précise, des animations ont lieu tout au long de l’été (peut-être de l’année ?) et, à ne pas rater, l’église dont les vitraux ont laissé quelques touristes sur le carreau !

[Total : 0    Moyenne : 0/5]