Certaines personnes aimeraient partir camper avec leur bébé, mais s’interrogent, ne savent pas quoi prendre, ont peur, pensent que c’est trop compliqué, pas adapté. D’autres sont carrément réfractaires, pensent que ce n’est pas une place pour un jeune enfant. Personnellement j’adore camper et en particulier en Australie. Alors forcément j’encourage tout le monde de partir à l’aventure. Faire du camping ne relève pas de l’exploit, ce genre de vacance est accessible, peu cher et totalement appropriée pour les bébés à condition de savoir quoi mettre dans le sac.

Je vais donc parler de mon expérience et partager des conseils concrets, qui pourront vous être utiles pour que vous puissiez partir tranquille et tiriez le meilleur de votre séjour. Je mentionnerai aussi les excursions que nous avons faites (avec bébé) et vous donnerai toutes les infos dont vous aurez besoin si vous aussi vous souhaitez camper à Wilsons Promontory.

Je ne compte plus le nombre de fois où je suis allée dans ce parc. Il y a des endroits comme celui-la dont on ne se lasse pas ! C’est le lieu idéal pour les familles, les couples, les campeurs invétérés, les randonneurs, les stréssés, les inconditionnels d’instagram, les amoureux de la nature, les amateurs de bronzette, les passionnés de kayak, bref pour tout le monde ! Il était donc logique que ce soit l’endroit que je choisirais pour camper avec mon bébé.

La voiture était un peu plus chargée que de coutume. Mais il vaut mieux prendre trop que pas assez, bien que parfois le trop n’est pas vraiment ce dont on a toujours besoin !

LES ESSENTIELS BEBE

Dans le Victoria, on est jamais sûr des températures. Celles-ci peuvent varier d’une extrême à une autre, d’un jour à l’autre ou dans la même journée.

S’il fait froid : Prévoyez des vêtements chauds, surtout pour la nuit. Etant en plein été, je n’avais pas anticipé qu’il pouvait faire très froid et je n’avais pas assez pris d’affaires chaudes. Pensez donc au pyjama babygro, aux chaussettes, veste ou manteau, bonnet…

S’il fait chaud : Prenez des vêtements légers et n’oubliez surtout pas le chapeau, vous savez à quel point le soleil cogne ici ! Les bébés ont la peau plus fragile que nous, pensez aussi à prendre de la crème solaire. Je conseille également d’acheter un maillot de bain avec des manches longues, ça ne tient pas chaud et ça protège contre les UV et si l’océan n’est pas trop froid, vous pourrez le ou la baigner. Le maillot sur la photo vient de Cotton On. Vous pouvez aussi en trouver sur The Iconic.

• Pour les randos : Le porte-bébé est l’idéal. Le mien est de la marque BabyBjorn. Malgré le fait que ne n’ai pas de point de comparaison, je le trouve assez bien et confortable. Est-ce les qualités qu’un porte-bébé doit avoir ?! En tout cas « it doest the job ». Attention, car, blotti contre vous, le bébé aura certainement un peu trop chaud, vous pouvez mettre un brumisateur d’eau dans votre sac à dos.

• En cas de maladie : Par précaution pensez à prendre un thermomètre, des médicaments contre la fièvre et les douleurs et un mouche bébé. Ma fille a attrapé un peu froid, j’étais bien contente d’avoir pris de quoi la soigner. J’utilise « Dymadon », du Paracetamol pour enfant.

• Pour le bain : Je donnais le bain à ma fille dans un petit siège que je remplissais d’eau. C’est une super alternative pour la baigner au moment du bain mais aussi la laisser se détendre dans l’eau pour se rafraichir. Ce bain est une trop bonne option car il est léger et ne prend pas de place. Vous pouvez porter le bébé avec vous sous la douche (mais soyez très vigilants car dans les bras, il peut glisser comme un petit poisson).

Pour dormir : Ma fille dormait dans le couffin de la poucette. Cette partie est détachable. Nous la mettions dans la tente à côté de nos matelas.

• Pour manger : J’allaite mon bébé, ce qui facilite drôlement les heures de repas !

Autres accessoires : Même si la poucette ne semble pas indispensable, il est préférable de la prendre pour laisser bébé s’étendre et dormir. Ca vous donnera aussi un peu de liberté et de repos au lieu de toujours le porter. Aussi lorsque les sentiers étaient accessibles à la poussette, je n’hésitais pas une seconde à la prendre.

Pour dormir, nous mettions le couffin de la poucette à coté de nos matelas

NOS EXCURSIONS

Nous avons fait 5 excursions.

1.The Big Drift. Ils appellent ça une « Sand Dunes », perso, je qualifirais plus cet endroit comme un petit désert. The Big drift* se trouve à 2km du Stockyard Campsite juste à l’entrée du parc. L’endroit est accessible et facile à trouver grace aux différents panneaux qui indiquent le chemin à suivre. Pour cette marche, nous avions le porte-bébé.

2. Whisky Beach. Le sentier pour arriver sur la plage est accessible aux poucettes ce qui m’a permis de laisser ma fille dormir. Le chemin jusqu’à la plage est d’environ 5 min. Pas de prise de tête, ni de gros défit donc pour aller se baigner à Whisky beach !

3. Grimper le Mt Oberon. Il faut être un peu fou pour grimper jusqu’au sommet en poussant la poucette. Et bien c’est ce que nous avons fait ! Nous savions que le sentier était un peu pentu mais suffisamment stable et gravillonné pour que nous puissions la prendre. Avec la chaleur mon bébé ne supportait pas tellement d’être dans le porte-bébé. Cependant, nous nous en sommes servis lors de la dernière partie de la marche qui se termine par des marches escarpées. Nous avons alors laissé la poucette en bas des marches le temps d’explorer les hauteurs du Mont**.

La marche commence au parking de Telegraph Saddle pour arriver au sommet avec une vue plombant la côte et offrant des images panoramiques dignes des plus belles cartes postales. Manque de bol, une fois là haut, les nuages recouvraient le paysage et nous n’avons pu rien voir. Dommage pour ma famille (et toutes les autres personnes qui se trouver en haut ce même jour), mais, tout comme eux, vous pouvez aller jeter un oeil sur mon autre article sur Wilsons Promontory pour voir la vue qu’il y a lorsque le ciel est dégagé.

Il faut compter environ 1 heure, soit 3.4km jusqu’en haut.

4. Wildlife Walk. Le moment parfait pour faire cette exploration est incontestablement au moment du coucher du soleil. « Wildlife walk » est comme son nom l’indique une petite marche pour voir les animaux natif de l’Australie, autrement dit, les kangourous, wallabies, emus, wombats et divers espèces d’oiseaux. L’exploration commence au parking et se fait sur une vaste pleine, plate et terreuse, accessible aux poucettes, sans aucune difficulté pour tous ceux qui souhaitent y aller.

5, Little Oberon Bay. Cette marche commence au Tidal campsite et est d’environ 4km, soit 1h15 env (idem pour le retour). Tout au long de la marche, on a longé la côte, croisé des paysages de rêve, marché au milieu des tea tree. Oui je recommande vivement cette randonnée qui vous en mettra plein da vue. Le sentier*** passe par Norman Beach (1.5 km) puis continue de Norman Point à Little Oberon Bay. Il est nécessaire d’avoir le porte-bébé pour cette excursion.

LE BUDGET

Pour un emplacement tente, quelque soit le nombre de personne, nous avons payé environ $60 par nuit. Le camping en Australie est de loin l’activité la plus prisée mais aussi la moins onéreuse quand on voyage à plusieurs.

A SAVOIR AUSSI

*Faites attention aux serpents pendants les périodes de grosse chaleur.

**Be prepared – even in summer months the summit can be windy, cool and clouded. Beware of unprotected cliffs.

*** Méfiez-vous des falaises qui ne sont pas sécurisées et où vous portez glisser ou qui pourraient s’effondrer.

Les chiens ne sont pas autorisés dans tout le parc.

Partez faire les activités le plus tôt possible pour marcher un maximum à la fraiche (bon,tout est relatif, surtout en Australie).

[Total : 0    Moyenne : 0/5]